Réservé aux abonnés

Quand le PS convoitait les bénéfices de la BNS

En 2006, l'initiative «Cosa» qui voulait attribuer à l'AVS une part des bénéfices de la BNS a été balayée. Les événements récents justifient ce vote, mais les cantons inversent les rôles.

26 janv. 2011, 05:02

Vendredi, les ministres cantonaux des finances ont rendez-vous avec le directoire de la Banque nationale pour discuter de la situation provoquée par les pertes de l'institut d'émission. La probable suspension du dividende versé aux cantons est à l'évidence une source de problèmes budgétaires et les conseillers d'Etat cherchent à atténuer le choc. Ce n'est pas la première fois que des pressions politiques s'exercent sur la Banque centrale. A la lumière des événements récents, on peut se demander où l'on en serait aujourd'hui si le peuple et les cantons avaient accepté l'initiative socialiste qu...