Réservé aux abonnés

Puigdemont devrait échapper à l’extradition

Le séjour helvétique de Carles Puigdemont devrait bien se passer: la Suisse n’extrade pas dans des cas de délit politique.
17 mars 2018, 00:01
epa06602948 Former Catalan leader Carles Puigdemont meets his party for a working session at Marivaux Hotel in Brussels, Belgium, 14 March 2018. According to media reports on 01 March, Carles Puigdemont resigned from a bid to be reappointed for the post of Catalonia's President in favour of Jordi Sanchez, who is currently in jail on sedition charges related to the Catalonian independence referendum that was deemed illegal by Spain in October 2017.  EPA/STEPHANIE LECOCQ BELGIUM CATALONIA CARLES PUIGDEMONT

Le leader indépendantiste Carles Puigdemont, qui s’est réfugié en Belgique après la déclaration d’indépendance unilatérale de la Catalogne, s’apprête à faire un bref séjour en Suisse. Il participera demain à Genève à une table ronde sur le thème de l’autodétermination, organisée par le Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH). Son séjour se poursuivra en tout cas jusqu’au milieu de la semaine prochaine puisqu’il donnera mercredi une conférence à la Maison de la paix sur le même sujet.Madrid apprécie peu ce pied de nez. Le parquet général espagnol a demandé jeudi a...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois