Réservé aux abonnés

Protections hygiéniques: le National veut réduire la taxe sur les produits d’hygiène menstruelle

En votant en faveur d’une révision partielle de la TVA, la chambre basse considère les protections hygiéniques comme un bien de première nécessité. Les Etats doivent encore se prononcer.

11 mai 2022, 00:01 / Màj. le 11 mai 2022 à 07:20
Alors que les croquettes  pour chat ou le caviar  jouissent d’un régime  spécial pour la TVA,  les produits d’hygiène  menstruelle sont taxés comme des produits banals.

Pour beaucoup, c’était une évidence. Il n’était plus tenable de considérer les produits d’hygiène menstruelle comme des produits banals, alors que la litière pour chat, les croquettes pour chien, le controversé herbicide Glyphosate ou le caviar jouissent d’un régime spécial. «Cela montre l’intérêt de la société pour les droits des femmes. En 2022…» soupire Catherine Friedli, membre du collectif fribourgeois de la Grève féministe et secré...