Réservé aux abonnés

Projet européen solaire piloté depuis Neuchâtel

25 févr. 2016, 23:29
/ Màj. le 26 févr. 2016 à 00:01
Nouvelle facade du CSEM munie de panneaux solaires 

Neuchatel, le 21 janvier 2016
Photo: Lucas Vuitel

Le centre technologique neuchâtelois CSEM coordonne un projet européen qui vise à développer une nouvelle génération de cellules photovoltaïques. Cheops démarre ce mois-ci avec un budget de cinq millions d’euros et se terminera en janvier 2019.

Il réunit douze partenaires académiques et industriels de divers pays, selon un communiqué diffusé hier. Deux autres établissements suisses y prennent part en plus du CSEM: le Laboratoire photovoltaïque de Neuchâtel et l’EPFL.

Au cœur de ce projet: la pérovskite, qui tire son nom d’un minéralogiste russe. Des chimistes ont créé ce maté...