Réservé aux abonnés

Procès contre des journalistes: «Certains estiment que les médias sont plus agressifs»

Un procès contre Tamedia met en lumière les relations tendues entre médias et certains «puissants». Interview du spécialiste en droit des médias, le professeur zurichois Urs Saxer.

29 sept. 2021, 00:01
/ Màj. le 29 sept. 2021 à 06:58
Urs Saxer, Titularprofessor fuer Voelkerrecht, an der Podiumsdiskussion zum Thema Landesrecht vor Voelkerrecht an der Universitaet Zuerich am Mittwoch, 15. April 2015. (KEYSTONE/Walter Bieri)

Au moins quatre journalistes du TX Group (ex-Tamedia) sont actuellement dans le viseur de la justice civile, notamment à Zurich. Le milliardaire établi dans le canton de Vaud Frederik Paulsen, le conseiller d’Etat vaudois Pascal Broulis et Eric Hoesli, président du Conseil d’administration du «Temps», les accusent d’acharnement et d’atteinte aux droits de la personnalité, tandis que les journaux «24 heures» et «Tages-Anzeiger» maintiennent, documents à l’appui, que leurs informations sont d&rsq...