Réservé aux abonnés

Privilège supprimé discrètement

Après 110 ans, la banque postale supprime la gestion gratuite de ses comptes clients privés qui ne sont pas gérés par internet.

17 oct. 2016, 00:20
ARCHIV --- ZUM GEWINN DES FINANZDIENSTLEISTERS POSTFINANCE STELLEN WIR IHNEN FOLGENDES BILD ZUR VERFUEGUNG --- [GESTELLTE AUFNAHME/SYMBOLBILD] Der Eingang zur Poststelle am Baerenplatz in Bern, aufgenommen am 16. Juli 2012. (KEYSTONE/Gaetan Bally)

 SCHWEIZ POSTFINANCE

Jusqu’à récemment, plus d’un million de clients privés de Postfinance qui ne gèrent pas leurs comptes par internet pouvaient envoyer leurs ordres de paiement gratuitement, c’est-à-dire sans affranchir les enveloppes utilisées. Ces enveloppes, mises à disposition par Postfinance, étaient en effet préaffranchies et acheminées sans frais par courrier B (jusqu’en 2003 par courrier A) au bureau Postfinance compétent.

Depuis peu, cet avantage, que la Poste suisse accordait à tous ses clients depuis la création en 1906 d’un service postal des paiements, est supprimé. La chose s’est faite discrètement,...