Près de 300'000 personnes âgées concernées par la maltraitance en Suisse

Un colloque s'est tenu ce vendredi à Lausanne pour débattre de ce problème. Selon l'OMS, une personne âgée sur cinq serait victime d'une forme de maltraitance en Suisse.

14 juin 2013, 18:02
personne_agee

Le tabou de la maltraitance des personnes âgées doit être brisé. Près de 300'000 individus sont concernés en Suisse, ce qui ne serait en plus que la pointe de l'iceberg. Un colloque a débattu de la problématique vendredi à Lausanne.

Outre les cas de maltraitance dans les institutions, la plupart des situations sont "moins spectaculaires, plus insidieuses". Elles sont particulièrement taboues lorsqu'elles surviennent à domicile et sont le fait de l'entourage familial, indique le communiqué publié à l'issue de la journée de réflexion.

En Suisse, le nombre de personnes de plus de 65 ans risque d'atteindre la barre de 30% en 2060. Il devient "urgent" de sensibiliser toutes les parties intéressées au phénomène de la maltraitance. Selon l'OMS, une personne de 65 ans sur cinq serait victime d'une forme ou l'autre de mauvais traitement.

La journée à l'Institut et Haute Ecole de la Santé La Source a permis d'initier des synergies propices à une mobilisation plus générale contre la maltraitance des aînés. "Nous portons une responsabilité collective" envers ce phénomène, conclut le communiqué.