Politique d'asile: la parole aux sans-papiers pour le 1er août

Des portraits de gens confrontés aux rudesses de la politique d'asile seront proposés par le groupe Art+Politique à l'occasion du 1er août.

12 juil. 2012, 16:00
Le centre d'accueil de Perreux ouvrait ses portes au public hier soir.

Pas moins de 28 auteurs suisses se sont mobilisés pour donner la parole à des sans-papiers.

"Ce sont des récits à la première personne. C'est un peu comme une sorte d'échange de peau", a expliqué Heike Fiedler, contactée jeudi par l'ats. "Ils nous offrent leurs mots et nous retranscrivons leur situation."
 
Les auteurs "ont rencontré des sans-papiers dont la demande d'asile a été refusée, des personnes au bénéfice de l'aide d'urgence ou d'autres se trouvant en détention avant leur expulsion du territoire suisse".
 
Les textes seront disponibles dès le 26 juillet pour l'ensemble de la presse qui pourra les publier gratuitement.
 
Dès le 1er août, ils pourront également être consultés par tout un chacun via le site "www.art-et-politique.ch"
 
Ce projet vise a rendre attentif au durcissement de la loi sur l'asile en Suisse, indique Mme Fiedler.
 
Parmi les 28 auteurs et artistes associés à cette initiative, figurent des Romands. Ce sont notamment Nathalie Chaix, Odile Cornuz, Nicolas Couchepin, Sandrine Fabbri, Heike Fiedler, Antoine Jaccoud, Therese Moreau, Pascal Rebetez, Isabelle Sbrissa, Anicée Willemin et Sylvain Thévoz.
 
 
 
"A ta place - portraits de personnes illégales" est le troisième projet mis en place à l'occasion de la Fête nationale.
 
Durant l'année, le groupe Art+Politique lance et soutient des actions et activités en lien avec des thèmes de société et la politique helvétique afin d'encourager le dialogue entre artistes et politiciens, médias et le public.
 
Le groupe a été créé en mai 2010.