Réservé aux abonnés

Poids lourds en déroute

Comme Filippo Lombardi dimanche, nombre de vieux briscards de la politique n’ont pas été réélus.

19 nov. 2019, 00:01
Jean-Francois Rime, SVP-FR, links, diskutiert mit Staenderat Filippo Lombardi, CVP-TI, rechts, an der Fruehlingssession der Eidgenoessischen Raete, am Dienstag, 1. Maerz 2016 im Nationalrat in Bern. (KEYSTONE/Alessandro della Valle) SCHWEIZ SESSION NATIONALRAT

La non-réélection de Filippo Lombardi ce dimanche a fait l’effet d’un séisme politique au Tessin. Chef du groupe PDC, ce vrai poids lourd disparaît de la scène politique après vingt ans de présence au Conseil des Etats. Son nom vient s’ajouter à la longue liste des vieux parlementaires qui n’ont pas été réélus, aux côtés des Jean-François Rime (UDC/FR), Hugues Hiltpold (PLR/GE), Maximilian Reimann (UDC/AG) ou Luzi Stamm (UDC/AG). Manifestement, il ne faisait pas bon être un homme aux tempes grises si l’on visait une réélection cet automne.

Les femmes ont davantage été épargnées. Sur les 31 parl...