Plurilinguisme: les jeunes habitant en Suisse parlent de plus en plus de langues

68%, c’est le taux de personnes parlant régulièrement plus d’une langue en Suisse. Le nombre de personnes multilingues est en hausse et davantage encore chez les enfants.

25 janv. 2021, 14:49
Le nombre de personnes maîtrisant plusieurs langues est en augmentation.

Le plurilinguisme gagne du terrain en Suisse: les deux tiers de la population (68%) utilisent régulièrement plus d’une langue. En cinq ans, entre 2014 et 2019, la part des personnes plurilingues a augmenté et de façon encore plus marquée chez les enfants

Pour s’entretenir avec leurs proches, travailler ou recourir aux médias, 68% de la population utilisent plus d’une langue au moins une fois par semaine. C’est ce qui ressort des premiers résultats de l’Enquête sur la langue, la religion et la culture, réalisée en 2019 pour la deuxième fois par l’Office fédéral de la statistique (OFS).

 

Sur l’ensemble de la population, 38% pratiquent régulièrement deux langues, 21% trois, 6,4% quatre et 1,7% cinq ou plus. Près de 32% des personnes interrogées ont indiqué n’utiliser qu’une seule langue, contre 36% en 2014 lors de l’enquête précédente.

Presque la moitié des enfants sont en contact avec plusieurs langues, indique l’OFS. La majorité des moins de 15 ans vivent dans un ménage où l’on parle le suisse allemand (57%). Viennent ensuite le français (28%), l’allemand (16%) et l’italien (8,8%). Et l’anglais s’avère la langue non nationale la plus fréquente (7,5%).

À la maison, la génération la plus jeune est toutefois en contact avec bien d’autres langues: albanais (6,7%), portugais (4,9%), espagnol (4,9%), bosniaque, croate, monténégrin ou serbe (3,8%), turc (2,8%) et plus de 70 autres.

À domicile, 33% des moins de 15 ans entendent deux langues différentes et même trois ou plus pour 10% d’entre eux. Dans l’ensemble de la population, la part des personnes vivant dans un ménage où l’on parle plus d’une langue se monte à 32%.