Réservé aux abonnés

Peu d'étrangers au sein des autorités

09 sept. 2015, 07:01

L'élection d'une personne de nationalité étrangère dans un législatif ou un exécutif communal reste une rareté dans les six cantons qui offrent cette possibilité. C'est ce que révèle une enquête d'Avenir Suisse publiée dans un livre désormais disponible en français.

Spécialité romande en premier lieu, le droit d'éligibilité des étrangers au niveau communal existe dans les cantons de Vaud, de Fribourg, de Neuchâtel et du Jura. Au total, 575 communes francophones, 22 communes grisonnes et trois d'Appenzell Rhodes-Extérieures l'ont introduit.

Dans les 317 communes qui ont répondu à l'enquête d'Av...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois