Pétition de l'ASLOCA: près de 20'000 signataires contre les loyers abusifs

Près de 20'000 personnes ont signé une pétition de l'Association suisse des locataires contre les loyers abusifs. Elle demande à la commission des affaires juridiques du Conseil des Etats de protéger les droits des locataires en préservant la paix du logement.
15 mars 2018, 15:01
Les représentants des fédérations immobilières ont déjà soumis pas moins de neuf initiatives parlementaires au Conseil national visant à affaiblir le droit du bail.

L'Association suisse des locataires (ASLOCA) demande à la commission des affaires juridiques du Conseil des Etats de protéger les droits des locataires en préservant la paix du logement. Près de 20'000 personnes ont signé une pétition contre les loyers abusifs.

Les représentants des fédérations immobilières ont déjà soumis pas moins de neuf initiatives parlementaires au Conseil national visant à affaiblir le droit du bail. Leurs propositions s'attaquent à la possibilité de contester un loyer abusif et ils veulent de fait verrouiller les loyers du marché et augmenter plus hauts encore les rendements des bailleurs, dénonce l'ASLOCA.

"Votre commission peut éviter d'affaiblir la protection des locataires (...) Vous respecterez ainsi la Constitution qui entend protéger de loyers abusifs. Et vous préserverez la paix du logement", est-il écrit dans la lettre ouverte accompagnant la pétition déposée jeudi à Berne.

La présidence de l'Association suisse des locataires a souligné devant la presse les effets catastrophiques de ces propositions sur les locataires en Suisse. Elle critique l'"acharnement des représentants immobiliers contre les locataires" avec leur lobbyisme au Parlement, selon son communiqué.

L'ASLOCA a d'ailleurs rappelé que son assemblée générale s'était déclarée prête à lancer un référendum si le Parlement adoptait les propositions du lobby immobilier.