Réservé aux abonnés

Pendant deux heures, les matons de Champ-Dollon font la grève des clés

Les gardiens de prison dénoncent leurs conditions de travail.
11 avr. 2014, 00:01
data_art_2264366.jpg

A Genève, les gardiens de prison refusent de continuer à travailler dans les conditions actuelles. Hier, ils se sont mis en grève pendant deux heures en exigeant que les autorités apportent des solutions pour retrouver "un rythme de vie acceptable" . Cette grève est inédite.

La surpopulation carcérale et la sous-dotation en personnel ne sont plus tolérables, a indiqué devant la presse Christian Antonietti, président de l'Union du personnel du corps de police (UCPC), le syndicat qui défend les agents de détention. Depuis les émeutes de février qui ont fait plusieurs blessés, la situation rest...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois