Réservé aux abonnés

Pendant deux ans et demi, un homme s'est décomposé dans son studio

Un documentaire ressuscite le mort oublié qui avait défrayé la chronique à Genève en 2005. La RTS diffusera le film mercredi soir dans le cadre de l'émission "Infrarouge".

14 janv. 2013, 00:01
data_art_1319294.jpg

Deux étés, deux Noëls et presque trois hivers ont passé avant que la police ne découvre Michel Christen allongé sur son lit. Rongé par la vermine. L'homme de 53 ans est mort dans son studio, à Genève, sans que personne ne s'en aperçoive. "Ce qui restait de lui a dû être récupéré à la balayette lors de la levée de corps" , se souvient Thierry Mertenat, le journaliste qui a révélé le drame dans la Tribune de Genève en 2005

Marqué par ce fait divers, Pierre Morath, ancien coureur de fond, historien du sport et entrepreneur, a voulu comprendre comment la société tout entière avait pu oublier cet...