Réservé aux abonnés

Pas l’ombre d’une trêve

16 déc. 2016, 23:36
/ Màj. le 17 déc. 2016 à 00:01
Nationalraete der SVP halten Plakate mit der Aufschrift "Verfassungsbruch" und "Massenzuwanderung geht weiter" hoch, bei der Schlussabstimmung ueber die Masseneinwanderungsinitiative im Nationalrat, waehrend der Wintersession der Eidgenoessischen Raete, am Freitag, 16. Dezember 2016 in Bern.  (KEYSTONE/Peter Klaunzer) SCHWEIZ SESSION NATIONALRAT

Une bataille s’achève, mais pas la guerre. Parlement et Conseil fédéral ont clos hier deux gros volets du feuilleton né du «oui» populaire à l’initiative UDC «Contre l’immigration de masse».

Les Chambres ont adopté au vote final la loi de mise en œuvre du texte approuvé le 9 février 2014. Et le gouvernement a ratifié le protocole d’extension de la libre circulation des personnes avec la Croatie.

Rien de tel pour fumer le calumet de la paix avec la Commission européenne (voir ci-dessous). Mais la contre-attaque de l’UDC est en marche.

La décision était attendue. Elle dépendait d’une app...