Réservé aux abonnés

Pas de vote à 16 ans pour les jeunes Neuchâtelois

Ce refus pourrait mettre un coup de frein aux projets dans les cantons de Vaud, Genève, du Valais, du Jura ou de Zurich.

10 févr. 2020, 00:01
Reconstitution pour illustrer le vote a 16 ans.

NEUCHATEL 03.04.2013
PHOTO: CHRISTIAN GALLEY POLITIQUE

Les citoyens neuchâtelois ont refusé, hier, d’abaisser la majorité civique – sur demande – dans leur canton de 18 à 16 ans, ce qui aurait été une première en Suisse romande. Outre-Sarine, Glaris a fait le pas depuis 2007.

La population s’est opposée à l’abaissement de la majorité civique à 58,52 pour cent. Le taux de participation se monte à 35,22 pour cent. Seule la ville de Neuchâtel a approuvé ce vote à 16 ans, mais de justesse, avec 50,85% des suffrages.

...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois