Réservé aux abonnés

Pas de clémence pour Fabrice A.

Le procureur général requiert l’internement à vie.

18 mai 2017, 23:47
/ Màj. le 19 mai 2017 à 00:01

Le procureur général Olivier Jornot a requis, hier, l’internement à vie de Fabrice A., le meurtrier d’Adeline. Il a rappelé devant le Tribunal criminel de Genève que cette mesure n’implique pas de jeter les clés et d’oublier l’accusé à jamais. Il demeure toujours possible d’obtenir une levée sous certaines conditions.

Le magistrat a souligné que le peuple suisse avait accepté l’internement à vie en pensant à des individus comme Fabrice A. En cas d’avancées scientifiques capables de réduire le risque représenté par l’interné ou si ce dernier évolue positivement à long terme, la mesure peut être ...