Réservé aux abonnés

Pas d'économies sur la culture

Le Conseil national a approuvé un crédit cadre de 1,12 milliard de francs sur cinq ans pour l'encouragement de la culture. L'UDC n'a pas réussi à fragiliser l'édifice.

03 juin 2015, 00:01
data_art_3174948.jpg

CHRISTIANE IMSAND

L'affaire Markwalder a trouvé son épilogue lundi mais elle a laissé des traces. La question des lobbies a imprégné le débat sur le crédit cadre pour l'encouragement de la culture qui a eu lieu hier au Conseil national. "Nous avons été soumis à un lobbyisme exacerbé des milieux culturels, dénonce l'UDC nidwadien Peter Keller. En comparaison, nos amis kazakhs se sont montrés très discrets". L'argument n'a pas porté. L'UDC, qui cherchait à réduire l'enveloppe proposée par le Conseil fédéral, a été déboutée sur toute la ligne.

Une enveloppe de 1,12 milliard de francs

Le plén...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois