Réservé aux abonnés

Parrains embarrassants

Le Département fédéral des affaires étrangères se fait sponsoriser par des entreprises controversées.

30 oct. 2019, 00:01
Russian Foreign Minister Sergey Lavrov, bottom center left, and Swiss Foreign Minister Ignazio Cassis, bottom center right, talk during an opening ceremony of Switzerland's new embassy in Moscow, Russia, Tuesday, June 18, 2019. Designed by Swiss architects Doris Wälchli and Ueli Brauen, the building aims to project Swiss 'soft power' with its contemporary, sustainable design. (AP Photo/Pavel Golovkin) RUSSLAND EROEFFNUNG SCHWEIZER BOTSCHAFT

La polémique avait animé le mois de juillet. Sous la pression de l’opinion publique, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) avait dû renoncer au sponsoring de Philip Morris, envisagé pour le Pavillon suisse lors de l’Exposition universelle 2020 à Dubaï. Le fabricant de produits au tabac, ses activités et ses pratiques, avaient finalement été jugés inappropriés pour être associés à la Confédération. S’agit-il d’un cas isolé?

Pas vraiment. Philip Morris n’est pas unique en son genre. Le DFAE recourt de temps à autre à des entreprises suscitant la controverse – ou l’ayant fortement ...