Parlement: les dix élus fédéraux du Valais entament la nouvelle législature

Les dix élus valaisans à Berne se rendent ce lundi dans la capitale pour le début de la nouvelle législature. "Le Nouvelliste" les accompagne.

30 nov. 2015, 09:47
/ Màj. le 30 nov. 2015 à 13:46
Jean-René Fournier et Beat Rieder, en route pour Berne.

La nouvelle législature démarre aujourd'hui aux chambres fédérales. Premier des nouveaux élus valaisans à gagner Berne: l'UDC Jean-Luc Addor, accompagné de sa famille. Son collègue de parti Franz Ruppen devrait le rejoindre en gare de Viège.

Le reste de la députation valaisanne est attendue aux alentours de midi dans la Capitale fédérale. La plupart des dix élus partageront un repas en famille ou avec des proches avant de prendre leurs quartiers et d'attaquer la séance à 14h30.

Fournier et Rieder ensemble

Les deux sénateurs valaisans ont fait le voyage de Berne ensemble.

Au menu des discussions, en plus de la politique, des questions pratiques, comme le choix de l'hôtel. "Je passe 120-130 jours par an à l'hôtel à Berne", indique Jean-René Fournier. Il aime bien changer de lieu, histoire de rencontrer un maximum de collègues parlementaires.

De son côté, Beat Rieder n'a pas fait de choix. Le premier soir, il rentrera en Valais. 

GMB à l'Entrecôte fédérale

Une partie des parlementaires mangent avec leur famille et amis dans la capitale.

Géraldine Marchand Balet dîne à L'Entrecôte fédérale, célèbre restaurant situé juste en face du Palais fédéral.

 

Avec Pascal Couchepin

Les voyages en train sont l'occasion de rencontres imprévues.

Jean-René Fournier a partagé quelques kilomètres de voyage en compagnie de Pascal Couchepin, l'ancien conseiller fédéral.

 

Mathias Reynard à l'école

De son côté, Mathias Reynard a enseigné lundi matin et sera le dernier à rejoindre la Berne fédérale.

 

Photo-souvenir pour Ruppen

Franz Ruppen pose avec ses amis de la société des étudiants.

 

La photo de famille encore incomplète

Sur la photo, manque encore Mathias Reynard, qui enseignait ce lundi matin, et Roberto Schmidt, qui a participé à la cérémonie de début de session à la cathédrale.

 

Retrouvez un compte-rendu complet de cette journée dans nos éditions papier et numériques du 1e décembre.