Réservé aux abonnés

Pandémie: la deuxième vague frappe durement les EMS romands

Les EMS romands sont particulièrement touchés par la deuxième vague de coronavirus. Si le recours aux tests à large échelle se généralise, les visites sont au cœur du combat. Les flux d’entrées et de sorties sont très surveillés.

16 nov. 2020, 00:01
/ Màj. le 16 nov. 2020 à 07:03
Si les EMS recensent de nombreux décès dus au Covid-19, c’est qu’ils abritent des gens vulnérables.

Les établissements médico-sociaux (EMS) romands subissent de plein fouet la 2e vague de coronavirus. Pour contrôler les foyers de contamination et tenir le virus le plus loin possible de leurs institutions, ils appliquent notamment une stratégie de tests à large échelle.

«Particulièrement alarmante»: c’est ainsi qu’Adrien Bron, directeur général de la Santé à Genève, a qualifié les deux dernières semaines dans les EMS genevois, vendredi. Sur les plus de 200 déc&egr...