Opération de soutien à Genève au groupe russe des Pussy Riot

Une trentaine de personnes, pour la plupart masquées de cagoules colorées, ont investi vendredi après-midi la cathédrale Saint-Pierre à Genève, en soutien au groupe punk russe Pussy Riot, condamnées à deux ans de camp.

25 août 2012, 08:33
Les sympathisants de la cause des musiciennes russes s'étaient rassemblées devant la cathédrale Saint-Pierre à Genève.

Une trentaine de manifestants demandaient vendredi après-midi.la libération des trois membres du groupe Pussy Riot  qui ont été condamnés à deux ans de  camp. Ils ont choisi la cathédrale Saint-Pierre à Genève comme lieu de protestation. 

L'action s'est déroulée dans un calme relatif, a précisé le quotidien "La Tribune de Genève" sur son site. La RTS a aussi relaté cette incursion surprise. Une banderole a été déployée à l'intérieur de la cathédrale demandant la mise en liberté des trois musiciennes.

Nadejda Tolokonnikova, 22 ans, Ekaterina Samoutsevitch, 30 ans, et Maria Alekhina, 24 ans, ont été condamnées vendredi dernier à deux ans de camp chacune pour "hooliganisme" et "incitation à la haine religieuse" plusieurs mois après leur prestation dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou, demandant à la Sainte Vierge de "chasser Poutine" du pouvoir.