Réservé aux abonnés

«On peut changer soit la loi soit le ministre de la santé»

Les partisans de la réintroduction des médecines complémentaires dans l'assurance de base entrent en campagne. Leur seul adversaire est Pascal Couchepin.

28 mars 2009, 05:01

Les médecines complémentaires pourraient bien faire leur entrée dans la Constitution le 17 mai. En retirant son texte au profit du contre-projet direct du Parlement, le comité d'initiative en faveur des médecines complémentaires a permis de dégager un vaste consensus. C'est en vain que l'on cherche un comité d'opposition. Il a suffi de retirer un mot de l'initiative pour parvenir à ce résultat. Le texte soumis au peuple prévoit la prise en compte des médecines complémentaires par les pouvoirs publics, ma...