Réservé aux abonnés

Obligé d'abattre l'ours M13

21 févr. 2013, 00:01
data_art_1396505.jpg

L'abattage de M13 était la seule option afin de protéger la population. Le rapatriement de l'ours en Italie n'a pas été possible car les discussions avec les responsables du programme de repeuplement dans le Trentin-Haut-Adige conduites en novembre dernier n'ont pas permis de trouver une solution.

Par ailleurs, aucun accord international n'offre les bases légales nécessaires, peut-on lire dans l'exposé des motifs de la Commission intercantonale pour la gestion des grands prédateurs, publié sur le site internet de l'Office fédéral de l'environnement.

Le placement dans un zoo a également été r...