Nucléaire: les centrales suisses seraient bien équipées pour parer aux intempéries

Les cinq centrales nucléaires suisses seraient bien protégées contres les conditions météorologiques extrêmes. Elles peuvent notamment résister à des grêlons d'une quinzaine de centimètres de diamètre et à des vents de 200 km/h.
19 oct. 2016, 18:11
Les cinq centrales nucléaires suisses, comme ici celle de Gösgen, dans le canton de Soleure, ont passé les tests avec succès.

Les cinq centrales nucléaires suisses sont bien protégées contre les conditions météorologiques extrêmes, estime l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN). Afin d'augmenter les marges de sécurité, l'organisme imposera de nouvelles mesures aux exploitants.

Les centrales devaient démontrer à l'IFSN qu'elles étaient bien préparées pour résister aux vents violents, aux tornades, aux fortes pluies, aux charges de neige et à la grêle. En août 2015, les inspecteurs avaient demandé aux exploitants d'améliorer leur préparation sur la base d'aléas météorologiques aggravés.

 

Mercredi, ils sont arrivés à la conclusion que les centrales de Mühleberg (BE), Gösgen (SO), Leibstadt (AG) et Beznau (AG) sont suffisamment protégées contre les températures extrêmes de l'air et de l'eau, les vents violents, les précipitations et d'autres phénomènes météorologiques.

Vents de 200 km/h

Les centrales peuvent résister à des grêlons de quinze centimètres de diamètre et à des vents de 200 km/h, a indiqué Ralph Schulz, responsable de la division analyses de sécurité à l'IFSN, cité dans le communiqué. Les inspecteurs entendent par ailleurs augmenter les marges de sécurité avec des moyens raisonnables.

 

L'autorité de contrôle exige de nouvelles mesures de la part de toutes les centrales. Celles-ci passent par une meilleure documentation d'exploitation, avec à la clé des analyses détaillées pour définir les valeurs limites ou encore une quantification plus exacte des marges de sécurité actuelles. Enfin, l'IFSN demande des analyses pour le remplacement de certains équipements.