Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Nouveau coup de sang valaisan

02 mars 2012, 00:01
data_art_684907

Le Conseil national s'est rallié au compromis qui permettra le retrait de l'initiative "pour le paysage". Les zones à bâtir surdimensionnées devront être réduites, notamment en Valais.

Entre barrer la route à l'initiative "pour le paysage" et provoquer un nouveau coup de sang chez les Valaisans, le Conseil national a fait son choix. Il s'est rallié hier à la révision de la loi sur l'aménagement du territoire, qui permettra le retrait de l'initiative. Comme l'a déjà décidé le Conseil des Etats, les plus-values foncières seront taxées à hauteur d'au moins 20% et les recettes serviront notamment à financer le déclassement de zones à bâtir surdimensionnées.

Le Valais est concerné au premier chef en raison de ses importantes réserves de terrain à bâtir. Sa députation s'indigne. "On s'en prend au patrimoine familial", dénonce le libéral radical Jean-René Germanier. "C'est un coup de force qui accentue le clivage entre les régions périphériques...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias