Réservé aux abonnés

Nord syrien secoué par la violence

Les Kurdes cherchent à protéger leurs territoires au prix d'affrontements féroces.

30 août 2013, 00:01
data_art_1782365.jpg

En Syrie, il y a le régime de Bachar al-Assad, menacé par une intervention militaire occidentale. Il y a la rébellion. Mais il y a aussi une multitude de factions. Et il y a les Kurdes, oubliés du conflit, qui y sont pourtant activement engagés.

Ils disputent aujourd'hui certaines régions du nord à des mouvements djihadistes sans pitié qui, manipulés et infiltrés, tentent de s'approprier des fiefs et d'instiller le désordre. "Ces derniers temps, on recense des niveaux de violence très élevés, beaucoup de morts, de rapts, une grosse activité d'organisations diverses", note Boris James, attac...