Réservé aux abonnés

Nombre de donneurs en hausse

Les campagnes d'information et les mesures organisationnelles des hôpitaux commencent à porter leurs fruits. La Suisse a compris comment combattre la pénurie d'organes.

24 juin 2015, 00:01
data_art_3220076.jpg

CHRISTIANE IMSAND

"La tendance est positive", se réjouit le conseiller d'Etat vaudois Pierre-Yves Maillard, président de la fondation Swisstransplant. Certes la Suisse figure toujours dans le peloton de queue de l'Europe en matière de dons d'organes, mais elle dispose désormais des instruments permettant de pallier son retard.

Le plan d'action lancé en 2013 commence à porter ses fruits. Le taux est passé de 12,2 donneurs par million d'habitants, en 2012, à 14,2, en 2014. Compte tenu des chiffres encourageants enregistrés au cours du premier semestre 2015, la Suisse semble en mesu...