NivoTest: une nouvelle application pour évaluer le risque d'avalanche

Le bureau MeteoRisk et le nivologue sédunois Robert Bolognesi ont créé "NivoTest", une nouvelle application mobile destinée à évaluer en quelques instants le diagnostic du risque local d'avalanches.

19 janv. 2016, 11:24
L'application prend en compte des facteurs météorologiques, topographiques mais aussi humains pour délivrer un diagnostic.

"Un bulletin d'avalanches, une pente nord de plus de 30 degrés et de la neige fraîche, ça ne suffit pas à évaluer correctement le danger d'avalanche", prévient le nivologue Robert Bolognesi ce mardi matin lors la présentation de sa toute nouvelle application pour smartphone "NivoTest". Fruit de 17 ans de travail et de l'analyse statistique de milliers de cas d'accidents, cette application se base sur plus de 40 facteurs pour permettre aux adeptes de la neige poudreuse d'évaluer le risque potentiel d'une avalanche. NivoTest considère des éléments météorologiques, topographiques et humains et formule des recommandations sur la base des réponses données par l'utilisateur.

Pas une assurance

"Ce n'est pas une assurance tous risques, ce n'est pas un sésame pour la montagne mais ce qu'on peut en revanche assurer c'est que si cette application avait été utilisée, on aurait pu éviter l'accident dans bien des cas", poursuit le directeur du bureau MeteoRisk. L'application fonctionne sans accès en ligne et peut donc être utilisée sans problème en montagne. Elle nécessite néanmoins d'avoir consulté préalablement la météo et le bulletin d'avalanches. "Ce qui est normal pour toute sortie en montagne", avertit Robert Bolognesi.

Comment ça marche?

L'utilisateur doit répondre à une série de questions sur la base de ses observations et de la météorologie;

Sur la base des réponses fournies, l'application évalue le risque de la situation et, en croisant ce résultat avec le degré du bulletin d'avalanches (de 1 à 5), NivoTest émet des recommandations classées de A (situation assez sûre) à D (situation dangereuse),

La page Facebook de NivoTest pour échanger avec les concepteurs et les utilisateurs de l'application:

 

Le quotidien valaisan Le Nouvelliste parle de NivoTest! Bonne lecture!

Posté par NivoTest sur mardi 19 janvier 2016