Réservé aux abonnés

Neutre, la Suisse peut collaborer avec l’Otan

L’ambassadeur en Belgique Philippe Brandt est aussi en charge des relations discrètes de la Suisse avec l’Otan.

18 févr. 2020, 00:01
NATO defense ministers and NATO-Ukraine Commission meet at NATO headquarters in Brussels on Thursday, Feb. 27, 2014. NATO defense ministers, in a second day of meetings, will discuss the situation in Ukraine and Afghanistan. (AP Photo/Geert Vanden Wijngaert) Belgium NATO Defense Ministers

L’Otan reste d’abord une organisation de défense militaire. Qu’y fait la Suisse, pays neutre?

L’Otan est une organisation de sécurité collective, dont les activités dépassent le seul domaine de la défense militaire. La Suisse participe, via le Partenariat pour la Paix – et à la carte, en quelque sorte – à l’architecture de sécurité européenne. Les questions de sécurité dépassent nos frontières nationales et nécessitent dès lors une coopération avec les pays partageant les mêmes valeurs.

Cela reste tout à fait compatible avec le statut de neutralité de la Suisse. Les contributions suisses s’artic...