Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

«Ne pas céder à la paranoïa de l'inflation»

Selon «Monsieur Prix» Rudolf Strahm, il est faux d'affirmer que tout va augmenter en 2008. Le renchérissement devrait selon lui rester au-dessous de 2% en moyenne annuelle.

28 déc. 2007, 05:01

Malgré quelques hausses de prix sur des produits sensibles, il est faut d'affirmer que tout va augmenter en 2008. Dans un entretien accordé à l'AP, «Monsieur Prix», Rudolf Strahm, souligne qu'il n'y a aucune raison de s'affoler: «Je lance une mise en garde contre la paranoïa de l'inflation et contre une peur irrationnelle du renchérissement.»

Le renchérissement du pétrole et d'autres matières premières a entraîné une série de hausses des prix de produits d'usage quotidien.

La liste s'étend de l'essence au gaz, en passant par la bière, le café, le pain, le fromage et le chocolat.

Ce sont certes des produits sensibles, a reconnu Rudolf Strahm, mais on ne peut en déduire une inflation galopante: ce serait faux et dangereux, selon cet expert. En effet, les discussions sur l'inflation peuvent en effet influencer le comportement des consommateurs et même contribuer à étouffer la bonne conjoncture.

«Monsieur Prix» n'est guère enthousiasmé...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias