Modèles réduits: pas de vol à moins de 100 m d'une foule

Les fans d'aéromodélisme ne seront pas à la fête lors du 1er août: à compter de cette date, ils leur faudra une autorisation afin de faire voler leur engin à moins de 100 mètres d'une foule.

10 juil. 2014, 11:20
JAHRESRUECKBLICK 2013 - JUNI - A remote-control helicopter fitted with a camera flies over the Mediclinic Heart Hospital where former South African President Nelson Mandela is being treated in Pretoria, South Africa Friday, June 28, 2013. Outside the Pretoria hospital on Friday, a man flying a drone-like object with a camera attached was led away by several policemen, adding to an already heightened atmosphere where well-wishers continue to gather to pray for Mandela. (KEYSTONE/AP Photo/Ben Curtis)

Nouvelle contrainte pour les aéromodélistes dès le 1er août: il faudra une autorisation pour faire voler des drones et autres modèles réduits à moins de 100 mètres d'un rassemblement de personnes. Le Département fédéral des transports a modifié jeudi l'ordonnance idoine.

L'aval de l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) sera obligatoire pour tous les appareils pesant entre 500 grammes et 30 kilos. L'autorisation ne sera délivrée que si tout a été fait pour éviter la mise en danger du public en cas de problème technique affectant l'aéronef, la station au sol ou la liaison de données.

Faire voler un avion en modèle réduit est un hobby potentiellement dangereux. Après que des accidents ont pu être évités de justesse, l'OFAC avait déjà appelé il y a un an les aéromodélistes à leurs responsabilités.

La conclusion d'une assurance responsabilité civile est obligatoire. Il est interdit de faire voler les modèles réduits à plus de 150 mètres de hauteur à l'intérieur des zones de contrôle des grands aérodromes.

Les aéromodèles et les drones doivent voler dans le champ de vision de la personne qui les télécommande: le guidage par caméra ou GPS interposés n'est admis que sur autorisation.

L'aval de l'OFAC est aussi nécessaire pour tout vol d'appareils de plus de 30 kg. Idem si l'on entend faire voler des engins à moins de cinq kilomètres d'un aérodrome civil ou militaire.