Réservé aux abonnés

Michel Sleimane, l'homme de l'espoir

Le Parlement a élu hier le général Michel Sleimane, chef de l'armée, comme président de la République. Ce poste était vacant depuis l'expiration du mandat d'Emile Lahoud en novembre 2007.

26 mai 2008, 05:02

Les députés du Parlement libanais ont élu hier le général Michel Sleimane président. Cette élection fait suite à la signature, le 21 mai à Doha, d'un accord pour sortir le Liban de dix-huit mois de crise. Le poste était vacant depuis novembre dernier.

«Je proclame le général Michel Sleimane président de la République», a déclaré le président du Parlement, Nabih Berri, après le scrutin. Le chef de l'armée a recueilli 118 voix sur 127 déput&eacut...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois