Meurtre d'Adeline: le Grand conseil genevois pour une commission d'enquête parlementaire

Une commission d'enquête parlementaire genevoise se penchera sur le meurtre d'Adeline, sociothérapeute tuée en septembre 2013 par un détenu qu'elle suivait.

12 mars 2015, 18:36
Le Grand conseil genevois veut faire toute la lumière sur le fonctionnement de l'Etat dans l'affaire Adeline.

A Genève, une commission d'enquête parlementaire (CEP) se penchera sur les dysfonctionnements qui ont conduit à la mort d'Adeline, la sociothérapeute assassinée par un détenu de l'ex-centre de la Pâquerette lors d'une sortie en septembre 2013. Le Grand Conseil a voté jeudi la création de cette CEP.

Une motion amendée permettant la mise sur pied de la CEP a été acceptée par 74 voix contre 3 et 17 abstentions. La commission composée de quinze membres devra rendre son rapport sur le résultat de ses investigations d'ici le 30 octobre prochain.