Médecins de famille: les négociations échouent

Les négociations entre partenaires concernés par l'augmentation des tarifs des médecins de famille ont échoué. La Fédération des médecins suisses (FMH) et la faîtière des assureurs maladie santésuisse en ont informé le Conseil fédéral dans une lettre, évoquée par la "NZZ", que l'ats s'est procurée.

24 sept. 2013, 21:09
Il incombe désormais à Alain Berset de trouver une solution. Représentants des médecins d'un côté et des assureurs de l'autre n'ont en effet pas réussi à se mettre d'accord sur les tarifs relatifs aux médecins de famille.

Le ministre de la santé Alain Berset avait réclamé une solution n'entraînant pas de coûts supplémentaires. Il aurait donc fallu baisser les tarifs des spécialistes afin de revoir ceux des médecins généralistes à la hausse.

La balle est à présent dans le camp du Conseil fédéral. Ce dernier dispose nouvellement de la compétence d'intervenir dans le cas où les partenaires ne parviendraient pas à s'accorder. La décision du gouvernement d'augmenter ou non les tarifs des médecins de famille aura un impact direct sur un éventuel retrait de l'initiative "Oui à la médecine de famille".

Les initiants avaient en effet annoncé qu'ils retireraient leur texte s'ils obtenaient satisfaction sur certains points. Notamment si les revenus des médecins de famille étaient revus à la hausse.

Décision jeudi

Des représentants du comité d'initiative ont rencontré mardi Alain Berset. Sur la base de cette discussion, le comité décidera jeudi s'il retire son texte. Il en informera les médias vendredi, a indiqué à l'ats Bernhard Stricker, responsable de presse des initiants, sans donner davantage de précisions quant au contenu de la discussion.

L'initiative demande que la Confédération et les cantons misent sur les médecins de famille afin d'assurer des soins médicaux suffisants, accessibles à tous, complets et de haute qualité. Déposée en 2010, elle désire également promouvoir la médecine de famille comme premier recours.