Réservé aux abonnés

Marre de la violence

L'agression d'un contrôleur le soir de Noël a été l'incivilité de trop pour le personnel des CFF, qui s'est mobilisé samedi pour exiger une sécurité accrue pour tous.

29 déc. 2008, 05:01

Après l'agression d'un contrôleur le jour de Noël, le personnel des trains a voulu marquer samedi sa solidarité avec les victimes de la violence en portant un brassard où était inscrit «Stop agressions». Les CFF ont décidé que des agents Securitas pourraient accompagner les agents de trains qui sont seuls sur certains parcours.

Un employé blessé

Un agent de train des CFF a été agressé par un passager de 20 ans le jour de Noël à Gossau (SG). Le jeune homme voyageait sans titre de tran...