Réservé aux abonnés

Mark Muller ne songe pas à démissionner

Le conseiller d'Etat s'explique sur l'empoignade avec un barman.

16 janv. 2012, 00:01
data_art_608420

Le conseiller d'Etat Mark Muller a regretté samedi "l'empoignade virile" qu'il a eue dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier avec le barman d'une discothèque à Genève. Il a affirmé en même temps qu'il ne songe pas à démissionner. "La question d'une démission ne se pose pas" , a déclaré Mark Muller. Le chef du Département des constructions et des technologies de l'information a convoqué la presse samedi après-midi à la dernière minute, "pour s'expliquer" , a-t-il dit. Lui-même a déposé plainte pénale jeudi pour injures et voies de fait et informé le président du Conseil d'Etat le même jo...