Réservé aux abonnés

Marche blanche réclame des actes

Après l'imprescriptibilité, l'association Marche blanche veut empêcher les pédophiles d'approcher des enfants.

23 févr. 2009, 05:02

La présidente de l'Association Marche blanche Christine Bussat rencontre aujourd'hui à Berne la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf. Au menu de la discussion: les dispositions d'application de l'initiative sur l'imprescriptibilité des actes pédophiles. Le débat risque d'être animé. Après le succès populaire obtenu le 30 novembre dernier, Christine Bussat est en position de force pour faire valoir ses revendications. A commencer par le caractère rétroactif de la nouvelle norme constitution...