Lugano: 45 patients traités avec des instruments mal désinfectés

45 patients traités fin février au moyen d'instruments endoscopiques mal stérilisés ont été rappelés par l'hôpital régional de Lugano pour des analyses.

15 mars 2016, 17:36
L'hôpital veut procéder à des analyses pour écarter tout risque de transmission de l'hépatite ou du virus HIV.

L'hôpital régional de Lugano rappelle 45 patients, traités fin février au moyen d'instruments endoscopiques qui n'avaient pas été complètement stérilisés. Il veut procéder à des analyses pour écarter tout risque de transmission de l'hépatite ou du virus HIV.

Ce n'est qu'après ces contrôles qu'il sera possible d'affirmer qu'aucun patient n'a été infecté, lit-on mardi dans un communiqué de l'hôpital public. Les instruments utilisés ont certes été nettoyés à haute température, mais insuffisamment désinfectés. C'est pourquoi il n'est pas possible d'assurer qu'aucun germe ne contaminait le matériel utilisé lors des examens gastroentérologiques.

Selon l'établissement, dans "de très rares cas" des transmissions de maladies - comme l'hépatite B ou C - ont été causées par une désinfection incomplète des instruments. Aucun cas de HIV n'est connu à ce jour.

Les analyses devraient être menées à bien d'ici la fin de la semaine. Le médecin cantonal et les autorités judiciaires ont été informés.