Londres: une bombe de la Seconde Guerre mondiale retrouvée dans la Tamise

À Londres, les ponts de Westminster et de Waterloo ont été temporairement fermés, alors que l'armée s'apprête à neutraliser un engin explosif qui daterait de la Seconde Guerre mondiale découvert dans la Tamise.

20 janv. 2017, 07:30
Le pont de Westminster a été fermé, alors que la bombe a été repérée en surface des eaux de la Tamise. (Illustration)

La Royal Navy est en cours d'intervention pour neutraliser ce qui semblerait être une bombe de la Seconde Guerre mondiale. L'engin a été découvert découvert jeudi au centre de Londres dans les eaux de la Tamise, a indiqué la police britannique.

"La Royal Navy est sur place et va précautionneusement neutraliser l'engin explosif dans les heures qui viennent", a indiqué la police de Londres dans un communiqué.

L'armée est intervenue quelques heures après l'évacuation temporaire de la station de métro de Westminster qui dessert la Chambre des Communes, près de Big Ben. Les ponts de Westminster et de Waterloo ont également été temporairement fermés.

 

 

"D'autres fermetures temporaires de voies de circulation seront opérées durant la nuit selon les besoins, la majorité d'entre elles se situant dans le centre de Londres", a ajouté la police. La bombe a été repérée en surface des eaux de la Tamise, soumise au flux des marées, a indiqué un porte-parole de la police.

L'objet suspect a été découvert au niveau du quai Victoria. Ce qui a provoqué l'évacuation de cette zone où se trouvait le Bureau de la guerre utilisé par le gouvernement britannique pendant la Seconde Guerre mondiale, et cible de nombre bombardements allemands.

 

 

Selon l'Imperial War Museum de Londres, plus de 12'000 tonnes de bombes ont été lâchées sur la capitale britannique pendant ce conflit.