Réservé aux abonnés

L’interdiction du replay provoque des remous

Certains estiment que les téléspectateurs vont être prétérités, notamment par une augmentation des coûts.

02 nov. 2018, 00:01
Multiples écrans TV (chez Manor) pour apprécier la victoire en demi-finale de Stanislas Wawrinka à l'US Open d'Australie.

Photo Lib/Alain Wicht, Fribourg, le 23.01.2014 Stanislas Wawrinka

La récente proposition de la commission des affaires juridiques du Conseil national de réglementer davantage la télévision en différé («replay») a suscité des indignations. Plusieurs acteurs du marché craignent une augmentation des coûts pour les téléspectateurs.

Pour la Fondation alémanique des consommateurs (SKS), ce sont les téléspectateurs qui seront les premiers lésés. La télévision en différé sera à terme interdite, prévient Cécile Thomi, juriste à la SKS. Les politiciens ont été assez naïfs pour se laisser emporter par une réglementation très éloignée des besoins de la population. Cécile...