Réservé aux abonnés

L’héritage se méritera

Les auteurs de testament devraient avoir les mains plus libres. Le Conseil fédéral propose de revoir à la baisse le minimum réservé aux héritiers légaux. Pas touche en revanche à la somme due au conjoint.

30 août 2018, 00:01
Bundesraetin Simonetta Sommaruga informiert nach der Bundesratssitzung ueber die Revision des Erbrechts, am Mittwoch, 29. August 2018 in Bern. (KEYSTONE/Lukas Lehmann) SCHWEIZ BUNDESRATSSITZUNG

Que ceux qui attendent un héritage ne se réjouissent pas trop vite. Il pourrait bien leur filer sous le nez. Du moins en partie. La réforme du droit des successions adoptée, hier, par le Conseil fédéral donne une plus grande marge de manœuvre à qui aimerait prévoir le sort de ses biens après son décès. «La loi ne colle plus aux structures familiales actuelles», explique la cheffe du Département fédéral de justice et police, Simonetta Sommaruga. «Les modes de vie se sont diversifiés et les familles recomposées sont toujours plus nombreuses. Un quart des ménages avec enfants de moins de 25 ans ...