Réservé aux abonnés

Leur lutte pour être soignés

Les patients souffrant de maladies rares, telle que l’intolérance à la lumière, sont contraints de se battre contre leur caisse-maladie pour le remboursement de leurs soins.
03 mars 2018, 00:01
Nadia Coutellier est atteinte de Protoporhyrie v©rythropovØv©tique (PPE) qui l'empv™che de s'exposer au soleil et mv™me v† la lumiv®re du jour.
Le parapluie utile pas seulement les jours de pluie mais tous les jours 
Photo Lib/Alain Wicht, Lausanne,le 16.2.2018

«Si on m’enlève mon médicament, on m’enlève mon droit de vivre. Actuellement, c’est mon assurance qui décide». Des paroles difficilement compréhensibles pour quiconque connaît le système de santé suisse, selon lequel tout le monde a le droit d’être soigné. Pour Laura*, jeune trentenaire, la réalité est autre. La Tessinoise se bat depuis plus de deux ans contre sa caisse-maladie, qui refuse de lui rembourser le médicament lui permettant de vivre normalement. Une décision du Tribunal fédéral (TF) la prive provisoirement de son traitement.

Les Suisses atteints de maladies rares, dont c’est aujourd...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois