Réservé aux abonnés

L’essieu d’un wagon mis en cause

Le rapport final du déraillement de train de Daillens éclaire les faits.
03 oct. 2016, 23:35
/ Màj. le 04 oct. 2016 à 00:01
Des personnes en combinaison de protection chimique intervienent pres de wagons citerne couches suite au deraillement d'un convoi de marchandise CFF ce dimanche 26 avril 2015 a Daillens. Un train de marchandises a deraille samedi matin a 2h54 en gare de Daillens. Sans faire de blesses, le deraillement du convoi transportant des marchandises dangereuses necesitera pusieurs jours pour retablir integralement le trafic feroviaire. (KEYSTONE/Valentin Flauraud) SWITZERLAND TRAIN DAILLENS

La perte de la boîte d’essieu avant gauche du 20e wagon est la cause directe du déraillement de train de Daillens (VD). Cette boîte s’est disloquée au fil du temps, suite à une irrégularité dans le montage, selon le rapport final du Service suisse d’enquête et de sécurité (Sese) publié hier. Le convoi avait déraillé à Daillens le 25 avril 2015, sans faire de blessé, mais entraînant une grosse pollution par 25 tonnes d’acide sulfurique, trois tonnes de soude caustique et des quantités marginales d’acide chlorhydrique. Le train était composé de 22 wagons dont 14 contenaient des marchandises dang...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois