Réservé aux abonnés

Les zoos prennent des mesures contre le froid

Le froid glacial qui est arrivé en Suisse donne du fil à retordre à certains animaux exotiques.
27 févr. 2018, 00:01
DATA_ART_5195023

Pour ménager les pattes des flamants roses et les oreilles des éléphants, face au froid polaire de ces jours, les zoos ont pris des mesures.

A Zurich, les fourmiliers ne sortent guère leur museau, raconte le zoologue Robert Zingg. A l’instar des gorilles et des orang-outans, ils préfèrent rester au chaud quand le mercure descend en dessous de zéro.

Le jeune éléphant mâle, en revanche, aime se défouler à l’air libre hiver comme été. Cela alors que les pachydermes sont très sensibles au froid et qu’ils ne doivent pas rester dehors trop longtemps.

Gelures aux oreilles

A Bâle également, les éléphants ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois