Les voyageurs pourront être soumis à une détection d'explosifs dans les aéroports

Des prélèvements aléatoires sur les mains et les vêtements des passagers pourront être faits, dès le 1er septembre, dans les aéroports suisses et européens. Le but? Détecter la présence éventuelle d'explosifs.
08 sept. 2015, 17:01
Les responsables de la sécurité pourront effectuer des prélèvements sur n'importe quel passager (illustration).

 A compter du 1er septembre, les voyageurs au départ d'aéroports suisses et européens pourront être soumis à un contrôle chimique de détection d'explosifs. L'aéroport de Zurich a présenté mercredi cette mesure de sécurité exigée par l'Union européenne.

Lors de ces contrôles aléatoires, des prélèvements sont faits sur les mains et au niveau de la taille du passager. Une analyse chimique est alors effectuée. Les résultats sont disponibles en quelques secondes.

Les contrôles sont sans danger pour la santé, assure l'aéroport de Zurich dans un communiqué. Le processus se déroule sans l'utilisation de radioactivité. Les bagages seront également soumis aux contrôles.

Cette nouvelle mesure ne remplace pas les fouilles corporelles qui continueront à être conduites. La réglementation des liquides et objets dangereux reste inchangée.