Réservé aux abonnés

Les Vert'libéraux sont les plus souples pour les apparentements

Alors que la campagne s'accélère, tour d'horizon des accords entre partis.
08 sept. 2015, 17:04
data_art_3363605.jpg

En matière d'apparentements de listes pour les élections fédérales du 18 octobre, les Vert'libéraux se révèlent le parti le plus souple. Ils ont des partenaires aussi bien du côté bourgeois que dans le camp de la gauche. L'UDC, pour sa part, s'est alliée dans la plupart des cantons avec des petits partis.

En 2011, les apparentements de listes ont permis aux Vert'libéraux de décrocher cinq de leurs onze sièges au National, selon les calculs du politologue Werner Seitz.

Aucun autre parti n'a autant profité des apparentements. Pour défendre ses sièges en automne, le Parti vert'libéral (PVL) mise ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois