Réservé aux abonnés

Les toubibs gagnent bien leur vie

Une étude montre de grandes disparités de revenus suivant le genre, mais aussi les spécialités choisies.

30 oct. 2018, 00:01
ARCHIV -- ZUR KEYSTONE-SDA-MELDUNG, AM MONTAG, 29. OKTOBER 2018, ZUR STUDIE "EINKOMMENSSITUATION DER SELBSTAENDIG TAETIGEN UND DER ANGESTELLTEN FACHAERZTINNEN UND -AERZTE IN DEN JAHREN 2009 - 2014" STELLEN WIR IHNEN FOLGENDES BILDMATERIAL ZUR VERFUEGUNG --[EDITORS NOTE: POSED PICTURE] A doctor looks at an X-ray of a torso with her patient, pictured on March 28, 2014. (KEYSTONE/Christian Beutler) SCHWEIZ STUDIE EINKOMMENSSITUATION FACHAERZTINNEN UND -AERZTE

Que gagnent les médecins en Suisse? La question agite le monde politique depuis que, coup sur coup, le conseiller d’Etat genevois Mauro Poggia et le conseiller fédéral Alain Berset ont montré du doigt certains salaires somptuaires de spécialistes dépassant le million de francs par an. L’enquête présentée, hier, par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), effectuée par un bureau indépendant, vient plutôt apporter de l’eau à leur moulin, montrant des salaires confortables et quelques revenus mirobolants.

L’étude, qui se base sur les montants soumis à l’AVS de plus de 21 000 médeci...