Réservé aux abonnés

Les rescapés à la belle étoile

Au lendemain du séisme, l'inquiétude reste vive à Lorca.

13 mai 2011, 05:01

L'image saisit le visiteur dès qu'il entre dans Lorca. Sur le parking d'un centre commercial, des dizaines de voitures. Tous les emplacements sont pris... à 4h du matin! Peu importent le supermarché et ses étalages. D'ailleurs, comme la plupart des commerces hier à Lorca, le magasin n'ouvrira même pas. Non, ce que les automobilistes convoitent, ce sont quelques mètres carrés de sécurité. Loin de quatre murs qu'une réplique sismique pourrait transformer en un piège assassin.

Quelques centaines de mètres plus loin, le campement de la Huerta de la Rueda s'éveille. Plusieurs milliers de ces réfugi...