Réservé aux abonnés

Les options de Berne pour la Marche blanche ne séduisent pas

Le PBD, le PDC et l'UDC rejettent les variantes, le PS y voit une base de discussion. L'association est "choquée".
08 sept. 2015, 17:04

Les deux options proposées par le Conseil fédéral pour appliquer l'initiative de la Marche blanche n'enthousiasment pas particulièrement. Tandis que PDC, PBD et UDC rejettent les deux variantes, les jugeant soit trop permissives, soit trop restrictives, le PS y voit une "base de discussions" à retravailler.

Le texte, accepté par 63,5% du peuple en mai 2014, exige que les criminels, qui ont été condamnés pour avoir porté atteinte à l'intégrité sexuelle d'un enfant ou d'une personne dépendante, perdent définitivement le droit d'exercer une activité professionnelle ou bénévole avec des mineurs ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois